La détection d’un jeune talent pendant une séance loisir est systématiquement suivie d’un entretien avec les parents, entretien pendant lequel les entraîneurs les informent du parcours vers la compétition et de l’engagement que cela représente.

Le parcours du loisir vers la compétition débute par une phase de pré-compétition pendant laquelle le jeune patineur commence par suivre une heure supplémentaire, puis une deuxième avant de participer à une première compétition régionale.

Le jeune patineur bénéficie ensuite de 4 séances hebdomadaires jusqu’à la saison suivante lors de laquelle a lieu l’intégration en groupe compétition.

Pour les compétiteurs les plus âgés, les objectifs sont fixés chaque début de saison.

Les entraîneurs mettent en oeuvre des principes pédagogiques visant la coopération, l’entraide, l’autonomie et la prise de recul sur ses capacités. A travers la compétition, le patineur apprend la persévérance, la gestion de l’échec, la recherche de l’excellence, le goût de l’effort et le plaisir de la réussite.

Le club accueille actuellement 23 élèves en section compétition répartis en 5 groupes selon la catégorie des patineurs.

Sur l’année 2017-2018, 12 patineurs ont été engagés en Tournoi de France individuel, 3 en Championnat de France individuel, et enfin 5 au critérium national.

Le club a terminé 2ème club de la ligue des Pays de Loire au championnat de France des clubs et 23ème en finale des championnats de France par club à Bercy.

L’amélioration de son processus de détection des jeunes talents est une des priorités du club. Pour les prochaines années, le dispositif s’appuiera notamment sur une meilleure information et une plus grande transparence du processus auprès des familles. L’amélioration passera également par une formation plus régulière des entraîneurs. Le club devra aussi renforcer sa communication autour de sa section compétition individuelle, la seule sur la ville de Nantes.

La section compétition est organisée en 5 groupes de niveau dont 2 sous-groupes de sections sportives scolaires.

Les sections sportives bénéficient de 8 à 10 heures d'entraînement. Les autres en ont 6 à 8 heures. Les pré-compétitions en ont 4.

Les stages organisés par le club pendant les vacances scolaires sont fortement recommandés pour tous. Ils leur permettent de suivre entre 2 et 3 heures d'entraînement par jour, en plus d’une heure de PPG ou de danse. Les acquisitions les plus visibles se font assez généralement pendant les stages.

L'échauffement est obligatoire avant de monter sur la glace. Il consiste à échauffer le corps et à augmenter sa chaleur. Il améliore l'entraînement et permet de limiter le risque d’accidents et de blessures.

Les patineurs bénéficient également d’une séance hebdomadaire de PPG. Elle est quotidienne pendant les stages des vacances scolaires. Une séance de PPG consiste généralement en un ensemble d'exercices et d'ateliers qui contribuent à la performance et au développement des qualités physiques du sportif. Exemples : gainage, cardio, étirements, renforcement musculaire, squat, abdominaux etc...

La danse est surtout enseignée pendant les stages. Elle permet aux patineurs de découvrir leur corps, l'utilisation de leurs segments libres dans l'espace, la coordination. Ils dansent sur différents rythmes et styles de musique.Ils travaillent également leur souplesse.